Copie d’un fragment joint à C2 –  C2 p. 467 v° (main de Pierre Guerrier)

Éditions modernes : Faugère I, 284, LIII / Havet Prov. G p. 292 / Brunschvicg 919 / Lafuma 973 / Le Guern 425 bis / Sellier 698

 

 

 

Ce sont les effets des péchés des peuples et des Jésuites : les grands ont souhaité d’être flattés ; les Jésuites ont souhaité d’être aimés des grands.

Ils ont tous été dignes d’être abandonnés à l’esprit du mensonge, les uns pour tromper, les autres pour être trompés. Ils ont été avares, ambitieux, voluptueux, Coacervabunt sibi magistros.

Dignes disciples de tels maîtres, digni sunt.

Ils ont cherché des flatteurs et en ont trouvé.

 

 

 

Ce fragment n’est pas encore analysé.