Fragment Raisons des effets n° 19 / 21 – Papier original :  RO 221-4

Copies manuscrites du XVIIe s. : C1 : Raisons des effets n° 134 à 136 p. 37-37 v° / C2 : p. 55

Éditions de Port-Royal : Chap. XXIX - Pensées Morales : 1669 et janv. 1670 p. 277-278 / 1678 n° 11 p. 272

Éditions savantes : Faugère I, 179, VII / Havet V.14 et XXIV.37 / Michaut 465 et 466 / Brunschvicg 324 et 759 / Tourneur p. 192-1 / Le Guern 93 / Lafuma 101 et 102 / Sellier 134

 

 

 

 

 

Dans l’édition de Port-Royal

 

Chap. XXIX - Pensées Morales : 1669 et janv. 1670 p. 277-278 / 1678 n° 11 p. 272

       

 

Différences constatées par rapport au manuscrit original

 

Ed. janvier 1670 1

Transcription du manuscrit

 

 Le peuple a les opinions très saines ; par exemple, d’avoir choisi le divertissement et la chasse, plutôt que la poésie : les demi-savants s’en moquent, et triomphent à montrer là-dessus la folie du monde : mais par une raison qu’ils ne pénètrent pas on a raison : d’avoir aussi distingué les hommes par le dehors, comme par la naissance ou le bien. Le monde triomphe encore à montrer combien cela est déraisonnable. Mais cela est très raisonnable.

 

 

Le peuple a les opinions très saines. Par exemple :

1. D’avoir choisi le divertissement, et la chasse plutôt que la prise. Les demi‑savants s’en moquent et triomphent à montrer là‑dessus la folie du monde. Mais par une raison qu’ils ne pénètrent pas on a raison.

2. D’avoir distingué les hommes par le dehors, comme par la noblesse ou le bien. Le monde triomphe encore à montrer combien cela est déraisonnable. Mais cela est très raisonnable. Cannibales, se rient d’un enfant roi.

3. De s’offenser pour avoir reçu un soufflet, ou de tant désirer la gloire.

Mais cela est très souhaitable à cause des autres biens essentiels qui y sont joints. Et un homme qui a reçu un soufflet sans s’en ressentir, est accablé d’injures et de nécessités.

4. Travailler pour l’incertain, aller sur la mer, passer sur une planche.

 

 

1 Conventions : rose = glose des éditeurs ; vert = correction des éditeurs ; marron = texte non retenu par les éditeurs.

 

Commentaire

 

La transcription poésie au lieu de prise n’est pas due au Comité de Port-Royal mais aux Copies C1 et C2. On voit assez mal ce que les éditeurs ont compris ; peut-être ont-ils associé ce passage avec le fragment “Beauté poétique” (Laf. 586, Sel. 486). Port-Royal supprime le paragraphe sur l’offense attachée au soufflet, pour des raisons qui sont expliquées dans les éclaircissements. Les mentions trop allusives, que le lecteur risque de ne pas comprendre, sur les cannibales et le passage sur la planche, sont aussi supprimées.