Pensées diverses II – Fragment n° 32 / 37 – Papier original : RO 47-9

Copies manuscrites du XVIIe s. : C1 : n° 113 p. 359 v°  / C2 : p. 317

Éditions de Port-Royal : Chap. III - Véritable religion prouvée par les contrariétés... : 1669 et janv. 1670 p. 40 / 1678 n° 13 p. 42-43

Éditions savantes : Faugère II, 81, VI / Havet XII.8 / Brunschvicg 417 / Tourneur p. 94-1 / Le Guern 536 / Lafuma 629 (série XXIV) / Sellier 522

 

 

 

 

 

Dans l’édition de Port-Royal

 

Chap. III - Véritable religion prouvée par les contrariétés qui sont dans l’homme, et par le péché originel : 1669 et janv. 1670 p. 40 / 1678 n° 13 p. 42-43

       

 

Le texte de l'original a été publié sans changement.

 

Ed. janvier 1670

Transcription du manuscrit

 

 Cette duplicité de l’homme est si visible qu’il y en a qui ont pensé que nous avions deux âmes, un sujet simple leur paraissant incapable de telles et si soudaines variétés, d’une présomption démesurée à un horrible abattement de cœur.

 

 

Cette duplicité de l’homme est si visible qu’il y en a qui ont pensé que nous avions deux âmes.

Un sujet simple leur paraissant incapable de telles et si soudaines variétés, d’une présomption démesurée à un horrible abattement de cœur.