Pensées diverses VI – Fragment n° 4 / 5 – Papier original : RO 161-3

Copies manuscrites du XVIIe s. : C1 : n° 175 p. 411 v° / C2 : p. 387 v°-389

Éditions savantes : Faugère I, 380 / Havet XXV.119 / Brunschvicg 314 / Tourneur p. 129-1 / Le Guern 658 / Lafuma 796 (série XXVIII) / Sellier 649

______________________________________________________________________________________

 

 

Transcription diplomatique

 

D i eu

a créé tout pr. Soy .

  a donné puissance depeines Et debiens   pr Soy .

-------

   Vous pouuez lappliquer a d  eu 1 ou a Vous .

-------

    Si a dieu  VlEuangile est  la Regle

-------

      Si a Vous .   Vous  ti end rez laplace de dS??n 2 Dieu .

     ----

     Comme VDieu est enuironné   de  gens    pleins de    Charité quiluy demandent les biens

         delaCharité quiSont enSapuissance ainsi

   -------

          Connoissez Vous   donc Et Sachez que Vous   nestes quVn Roy deconcupiscence

    D

          Et  prenez les V oyes d elaConcupiscence .

-------------------

 

1 La lettre i ne s’est pas imprimée. Il faut lire « dieu ».

2  : peut-être faut-il lire « Satan ». Contrairement à ce qu’affirme Z. Tourneur, Pascal a d’abord voulu écrire « dieu » en écrivant uniquement le d (encre plus claire) puis il a écrit un autre mot qui commence par un S et se termine par un s ou un n, qu’il a barré ; il ne s’agit pas uniquement de la réécriture du mot dieu.