Pensées diverses II – Fragment n° 27 / 37 – Papier original : RO 4-2

Copies manuscrites du XVIIe s. : C1 : n° 112 p. 359  / C2 : p. 315 v°

Éditions savantes : Faugère II, 274, XV / Havet XXV.97 / Brunschvicg 731 / Le Guern 531 / Lafuma 624 (série XXIV) / Sellier 517

 

 

 

Prophéties.

 

Que Jésus-Christ sera à la droite pendant que Dieu lui assujettira ses ennemis.

Donc il ne les assujettira pas lui‑même.

 

 

Fragment dont la brièveté rend l’interprétation difficile. Il touche la session du Fils à droite du Père, c’est-à-dire, après la descente du Christ aux Enfers, sa vie glorieuse et son ascension, la coprésence du Fils et du Père jusqu’aux derniers temps. Pascal distingue la part du Christ, qui a été d’apporter la vérité et le salut aux hommes, à celle du Père, qui achèvera l’assujettissement de ses ennemis.

 

Analyse détaillée...

 

Fragment connexe

 

Loi figurative 27 (Laf. 272, Sel. 303). Figures.

Quand la parole de Dieu qui est véritable est fausse littéralement elle est vraie spirituellement. Sede a dextris meis : cela est faux littéralement, donc cela est vrai spirituellement.

En ces expressions il est parlé de Dieu à la manière des hommes. Et cela ne signifie autre chose sinon que l’intention que les hommes ont en faisant asseoir à leur droite Dieu l’aura aussi. C’est donc une marque de l’intention de Dieu, non de sa manière de l’exécuter.

 

Mots-clés : DieuDroiteEnnemiJésus-ChristProphéties.