Pensées diverses III – Fragment n° 45 / 85 – Papier original : RO 429-2

Copies manuscrites du XVIIe s. : C1 : n° 132 p. 375 v° / C2 : p. 333 v°

Éditions savantes : Faugère I, 271, XIX / Havet XXIV.65 / Brunschvicg 915 / Tourneur p. 104-1 / Le Guern 586 / Lafuma 692 (série XXV) / Sellier 571

 

 

 

Montalte.

 

Les opinions relâchées plaisent tant aux hommes qu’il est étrange que les leurs déplaisent. C’est qu’ils ont excédé toute borne. Et de plus il y a bien des gens qui voient le vrai et qui n’y peuvent atteindre, mais il y en a peu qui ne sachent que la pureté de la religion est contraire à nos corruptions. Ridicule de dire qu’une récompense éternelle est offerte à des mœurs escobartines.

 

 

Pascal explique ici un fait étrange : les jésuites et les casuistes ont tout fait pour plaire au monde à l’aide de leurs opinions relâchées, mais au bout du compte, ils n’ont rencontré que l’échec et l’aversion du peuple.

 

Analyse détaillée...

 

Fragments connexes

 

Laf. 954, Sel. 789. Le monde veut naturellement une religion, mais douce.

[...].

On ne vit pas longtemps dans l’impiété ouverte, ni naturellement dans les grandes austérités.

Une religion accommodée est propre à durer.

On les cherche par libertinage.

2e ms Guerrier (Laf. 989, Sel. 809). Les jésuites ont voulu joindre Dieu au monde, et n’ont gagné que le mépris de Dieu et du monde. Car, du côté de la conscience, cela est évident ; et, du côté du monde, ils ne sont pas de bons cabalistes. Ils ont du pouvoir, comme je l’ai dit souvent, mais c’est-à-dire à l’égard des autres religieux. Ils auront le crédit de faire bâtir une chapelle et d’avoir une station du jubilé, non de pouvoir faire avoir des évêchés, des gouvernements de place. C’est un sot poste dans le monde que celui de moines, qu’ils tiennent par leur aveu même (P. Brisacier, bénédictins). Cependant vous ployez sous les plus puissants que vous, et vous opprimez de tout votre petit crédit ceux qui ont moins d’intrigue que vous dans le monde.

 

Mots-clés : CorruptionEscobarHommeMontalteOpinionPuretéReligionRidiculeVrai.