Pensées diverses I – Fragment n° 13 / 37 – Papier original : RO 127-3

Copies manuscrites du XVIIe s. : C1 : n° 94 p. 335 v°  / C2 : p. 287 v°

Éditions de Port-Royal : Chap. XXXI - Pensées diverses : 1669 et janvier 1670 p. 338 / 1678 n° 35 p. 333

Éditions savantes : Faugère I, 249, VII / Havet VII.22 / Brunschvicg 27  / Tourneur p. 77-1 / Le Guern 480 / Lafuma 559 (série XXIII) / Sellier 466

 

 

 

Miscellan.

Langage.

 

Ceux qui font les antithèses en forçant les mots font comme ceux qui font de fausses fenêtres pour la symétrie.

Leur règle n’est pas de parler juste mais de faire des figures justes.

 

 

Ce fragment fait partie d’un groupe de notes relatives au langage et à l’éloquence dont l’ensemble constitue une sorte de rhétorique fragmentaire de Pascal. Le mauvais usage des antithèses et des symétries verbales confirme ce que Pascal écrit dans le fragment Pensées diverses (Laf. 728, Sel. 610) : Toutes les fausses beautés que nous blâmons en Cicéron ont des admirateurs et en grand nombre.

 

Analyse détaillée...

 

Fragments connexes

 

Voir les références mentionnées dans le commentaire de la transcription diplomatique.

 

Pensées diverses (Laf. 515, Sel. 452). Quand dans un discours se trouvent des mots répétés et qu’essayant de les corriger on les trouve si propres qu’on gâterait le discours il les faut laisser, c’en est la marque. Et c’est là la part de l’envie qui est aveugle et qui ne sait pas que cette répétition n’est pas faute en cet endroit, car il n’y a point de règle générale.

Pensées diverses (Laf. 578, Sel. 481). L’éloquence est une peinture de la pensée, et ainsi ceux qui après avoir peint ajoutent encore font un tableau au lieu d’un portrait.

Pensées diverses (Laf. 580, Sel. 482). Symétrie, en ce qu’on voit d’une vue, fondée sur ce qu’il n’y a pas de raison de faire autrement. Et fondée aussi sur la figure de l’homme.

D’où il arrive qu’on ne veut la symétrie qu’en largeur, non en hauteur, ni profondeur.

Pensées diverses (Laf. 611, Sel. 503). La règle est l’honnêteté.

Poète et non honnête homme.

Pensées diverses (Laf. 728, Sel. 610). Toutes les fausses beautés que nous blâmons en Cicéron ont des admirateurs et en grand nombre.

 

Mots-clés : AntithèseFauxFenêtreFigureJustesseLangageMotRègleSymétrie.