Fragment Loi figurative n° 23 / 31  – Papier original : RO 29-3

Copies manuscrites du XVIIe s. : C1 : Loi figurative n° 309 p. 131 v°-133 / C2 : p. 159-160

Éditions de Port-Royal : Chap. XIII - Que la Loy estoit figurative : 1669 et janvier 1670 p. 99-100  /

1678 n° 9 p. 100

Éditions savantes : Faugère II, 246, V / Havet XVI.8 bis / Brunschvicg 683 / Tourneur p. 262-2 / Le Guern 251 / Lafuma 268 / Sellier 299

 

 

 

Figures.

 

Voilà le chiffre que saint Paul nous donne.

La lettre tue.

Tout arrivait en figures.

Il fallait que le Christ souffrît.

Un Dieu humilié.

-------

Circoncision du cœur, vrai jeûne, vrai sacrifice, vrai temple. Les prophètes ont indiqué qu’il fallait que tout cela fût spirituel.

Non la viande qui périt, mais celle qui ne périt point.

-------

Vous seriez vraiment libres. Donc l’autre liberté n’est qu’une figure de liberté.

-------

Je suis le vrai pain du ciel.

 

 

Notes de Pascal destinées à montrer que le Nouveau Testament donne la clé des prophéties de l’Ancien, révélant la loi de charité sous la loi mosaïque, proche de Loi figurative 9 (Laf. 253, Sel. 285).

 

Analyse détaillée...

Fragments connexes

 

Fausseté 18 (Laf. 220, Sel. 253). Nulle autre religion n’a proposé de se haïr, nulle autre religion ne peut donc plaire à ceux qui se haïssent et qui cherchent un être véritablement aimable. Et ceux-là s’ils n’avaient jamais ouï parler de la religion d’un Dieu humilié l’embrasseraient incontinent.

Fondement 18 (Laf. 241, Sel. 273). Un Dieu humilié, et jusqu’à la mort de la croix. Deux natures en Jésus-Christ. Deux avènements. Deux états de la nature de l’homme. Un Messie triomphant de la mort par sa mort.

Loi figurative 5 (Laf. 249, Sel. 281). Figuratives. Clef du chiffre. Veri adoratores.

Loi figurative 9 (Laf. 253, Sel. 285). Figures.

J.-C. leur ouvrit l’esprit pour entendre les Écritures. Deux grandes ouvertures sont celles-là. 1. Toutes choses leur arrivaient en figures - Vere Israelita, Vere liberi, Vrai pain du ciel.

2. - Un Dieu humilié jusqu’à la croix. Il a fallu que le Christ ait souffert pour entrer en sa gloire, qu’il vaincrait la mort par sa mort - deux avènements.

Loi figurative 15 (Laf. 260, Sel. 291). Les prophètes ont dit clairement qu’Israël serait toujours aimé de Dieu et que la loi serait éternelle et ils ont dit que l’on n’entendrait point leur sens et qu’il était voilé. Et d’autant plus qu’on y trouve des contrariétés manifestes dans le sens littéral. Combien doit-on donc estimer ceux qui nous découvrent le chiffre et nous apprennent à connaître le sens caché, et principalement quand les principes qu’ils en prennent sont tout à fait naturels et clairs ? C’est ce qu’a fait J.-C. et les apôtres. Ils ont levé le sceau. Il a rompu le voile et a découvert l’esprit.

Loi figurative 25 (Laf. 270, Sel. 301). Figures.

Les Juifs avaient vieilli dans ces pensées terrestres : que Dieu aimait leur père Abraham, sa chair et ce qui en sortait, que pour cela il les avait multipliés et distingués de tous les autres peuples sans souffrir qu’ils s’y mêlassent, que quand ils languissaient dans l’Égypte il les en retira avec tous ses grands signes en leur faveur, qu’il les nourrit de la manne dans le désert, qu’il les mena dans une terre bien grasse, qu’il leur donna des rois et un temple bien bâti pour y offrir des bêtes, et, par le moyen de l’effusion de leur sang qu’ils seraient purifiés, et qu’il leur devait enfin envoyer le Messie pour les rendre maîtres de tout le monde, et il a prédit le temps de sa venue.

Le monde ayant vieilli dans ces erreurs charnelles. J.-C. est venu dans le temps prédit, mais non pas dans l’éclat attendu, et ainsi ils n’ont pas pensé que ce fût lui. Après sa mort saint Paul est venu apprendre aux hommes que toutes ces choses étaient arrivées en figure, que le royaume de Dieu ne consistait pas en la chair, mais en l’esprit, que les ennemis des hommes n’étaient pas les Babyloniens, mais leurs passions, que Dieu ne se plaisait pas aux temples faits de main, mais en un cœur pur et humilié, que la circoncision du corps était inutile, mais qu’il fallait celle du cœur, que Moïse ne leur avait pas donné le pain du ciel, etc.

Loi figurative 31 (Laf. 276, Sel. 307). Le vieux testament est un chiffre.

Perpétuité 1 (Laf. 279, Sel. 311). Un mot de David ou de Moïse, comme que Dieu circoncira leur cœur fait juger de leur esprit. Que tous leurs autres discours soient équivoques et douteux d’être philosophes ou chrétiens, enfin un mot de cette nature détermine tous les autres comme un mot d’Épictète détermine tout le reste au contraire. Jusque là l’ambiguïté dure et non pas après.

Perpétuité 10 (Laf. 288, Sel. 320). Moïse, Deut. 30. promet que Dieu circoncira leur cœur pour les rendre capables de l'aimer.

Preuves par les Juifs III (Laf. 453, Sel. 693). Pour montrer que les vrais juifs et les vrais chrétiens n’ont qu’une même religion.

La religion des juifs semblait consister essentiellement en la paternité d’Abraham, en la circoncision, aux sacrifices, aux cérémonies, en l’arche, au temple, en Jérusalem, et enfin en la loi et en l’alliance de Moïse.

Je dis qu’elle ne consistait en aucune de ces choses, mais seulement en l’amour de Dieu et que Dieu réprouvait, toutes les autres choses.

[...] La circoncision n’était qu’un signe. Gen. 17. 11.

Et de là vient qu’étant dans le désert ils ne furent point circoncis parce qu’ils ne pouvaient se confondre avec les autres peuples. Et qu’après que J.-C. est venu elle n’est plus nécessaire.

Que la circoncision du cœur est ordonnée.

Deut. 10. 17. Jér. 4. [4]. Soyez circoncis de cœur, retranchez les superfluités de votre cœur, et ne vous endurcissez plus car votre Dieu est un Dieu grand puissant et terrible, qui n’accepte point les personnes.

Que Dieu dit qu’il le ferait un jour.

Deut. 30. 6. Dieu te circoncira le cœur et à tes enfants afin que tu l’aimes de tout ton cœur.

Que les incirconcis de cœur seront jugés.

Jér. 9. 26. CarDieu jugera les peuples incirconcis et tout le peuple d’Israël parce qu’il est incirconcis de cœur.

Prophéties VIII (Laf. 503, Sel. 738). Il nous a donc appris enfin que toutes ces choses n'étaient que figures et ce que c'est que vraiment libre, vrai Israélite, vraie circoncision, vrai pain du ciel, etc.

Pensées diverses (Laf. 807, Sel. 654). Joh. 8. [...] Dicebat ergo Jesus, si manseritis vere mei discipuli eritis et veritas liberabit vos.

Pensées diverses (Laf. 818, Sel. 660). [...] Moïse ne vous a point tirés de captivité et ne vous a pas rendus véritablement libres.

 

Mots-clés : ChiffreChristCirconcisionCœurFigureHumilierJeûneLettreLibertéPérirProphèteSacrificeSaint PaulSpirituelTempleTuerViande.